Anaïs Demoustier

Pays: France

Taille: 168 cm

Poids: 50 kg

IMC: 17.72 - Insuffisance pondérale 

L’actrice Anaïs Demoustier est née le 29 septembre 1987 à Lille.

Elle se passionne dès son plus jeune âge pour la comédie. C’est dans cette optique qu’à l’âge de sept ans, elle suit des cours de théâtre, lui permettant ainsi de se faire remarquer par une directrice de casting pour jouer un petit rôle dans « Le Monde de Marty », dans lequel elle donne la réplique à Michel Serrault.

Fermement décidée à réitérer cette formidable expérience cinématographique, la petite lilloise décroche en 2003 son premier rôle important, dans « Le Temps du loup », un drame familial mis en scène par Michael Haneke, avec Isabelle Huppert et Béatrice Dalle dans les rôles principaux.

Sa carrière lancée, elle enchaîne ensuite les seconds rôles dans divers films, tels le drame « Barrage » en 2006, les comédies « Le Prix à payer » avec Christian Clavier et Nathalie Baye et « Hellphone » en 2007, ou encore la comédie dramatique « Les Murs porteurs » en 2008.

Avec « La belle personne » en 2008, la comédienne tourne sous la direction de Christophe Honoré et côtoie la nouvelle génération d’acteurs français comme Louis Garrel et Léa Seydoux, avant de s’imposer l’année suivante dans « Sois sage », dans la peau d’une jeune femme à la recherche de son amour perdu.

En 2009, lors de la 34e cérémonie des César, Anaïs Demoustier est nommée dans la catégorie Meilleur espoir féminin pour sa prestation dans la comédie dramatique « Les Grandes Personnes », qui confirme son parcours prometteur.
En 2010, l’actrice est à l’affiche de trois films dramatiques : elle prête ses traits à une gamine débrouillarde recueillie par Pascal Greggory et Ludmila Mikaël dans « L’Enfance du mal » d’Olivier Coussemacq.

Elle joue également une étudiante rencontrant un jeune homme vivant au jour le jour dans « D’amour et d’eau fraîche » d’Isabelle Czajka et se laisse à nouveau tenter par des marginaux dans « Belle épine », aux côtés de Léa Seydoux qu’elle retrouve pour l’occasion.

En 2011, Anaïs Demoustier tourne pour Robert Guédiguian dans l’engagé « Les Neiges du Kilimandjaro » puis dans « Elles » et « Thérèse Desqueyroux » l’année suivante, la dernière oeuvre du réalisateur Claude Miller.

En 2014, elle est à l’affiche de cinq longs métrages, dont la comédie romantique « Situation amoureuse: c’est compliqué ». Elle fait aussi une incursion dans l’univers de la réalisatrice Pascale Ferran pour « Bird People », retrouve Robert Guédiguian pour Au fil d’Arianne, et campe Claire dans le thriller amoureux de François Ozon « Une Nouvelle Amie ».

Très active, Anaïs Demoustier est attendue dans pas moins de quatre films en 2015 dont les comédies amoureuses de Jérome Bonnell et Emmanuel Mouret, « A trois, on y va » et « Caprice » ainsi que dans « Marguerite et Julien », adapatée d’un scénario rédigé par François Truffaut.

[Photo:puretrend.com]

Loading...