Marie Gillain

Pays: France

Taille: 168 cm

Poids: 55 kg

IMC: 19.49 - Poids idéal 

Âge: 43 ans

Signe: Gémeaux Gémeaux

L’actrice Marie Gillain est née le 18 juin 1975 à Rocourt près de Liège.

 

Passionnée par l’univers du spectacle dès son plus jeune âge, Marie Gillain débute les castings dès 14 ans. Elle se révèle au grand public en 1990 dans le film « Mon père, ce héros » dans lequel elle joue aux côtés de Gérard Depardieu et pour lequel elle reçoit sa première nomination aux César.

L’année 1993 la dévoile davantage lorsqu’on la retrouve dans « Marie » puis « L’Appat ». Ce dernier film lui offre une nouvelle nomination aux César, un ours d’or à Berlin et le Prix Romy-Schneider.
En parallèle, Marie Gillain débute sa carrière au théâtre et incarne Anne Frank dans une adaptation signée Frances Goodrich et Albert Hackett.

Marie Gillain enchaine ensuite ses participations dans plusieurs films comme dans « Les Affinités électives » puis dans « Un air si pur… ». Elle incarne ensuite Aurore de Nevers aux côtés de Fabrice Luchini et Vincent Perez dans « Le Bossu ».

Après une période assez discrète, Marie Gillain réapparaît dans le paysage cinématographique français en 2000 dans « Absolument fabuleux », cette dernière en compagnie de Josiane Balasko et Nathalie Baye. Elle retrouve également Fabrice Luchini pour tourner « Barnie et ses petites contrariétés ».

En 2002, Marie Gillain est rappelé par Bertrand Tavernier pour faire partie du film « Laissez-passer », un drame historique qui raconte le quotidien du tournage de films durant l’Occupation. En 2003, c’est Cédric Klapisch qui la dirige face à Vincent Elbaz pour « Ni pour ni contre (bien au contraire) ».
Par la suite, l’actrice s’associe à Isabelle Broué pour tourner dans « Tout le plaisir est pour moi » et à Danis Tanovic pour « l’Enfer ».

Marie Gillain intègre le casting de « Ma vie n’est pas une comédie » avec Gilles Lellouche, puis la comédie dramatique « Fragile(s) » avec Jacques Gamblin et François Berléand et s’aventure dans un registre noir dans « Pars vite et reviens tard » aux côtés de José Garcia et dans le polar « La clef » avec Guillaume Canet.

Jean-Paul Salomé fait appel à elle en 2008 pour intégrer son film historique « Les Femmes de l’ombre ». L’année suivante, elle prête ses traits à Adrienne Chanel, auprès de Audrey Tautou dans « Coco avant Chanel ».

Marie Gillain incarne en 2011 l’héroïne du film de Philippe Lioret « Toutes nos envies » avec Vincent Lindon, ce qui lui vaut une nouvelle nomination pour le César de la meilleure actrice. Elle enchaîne avec « Landes » de François-Xavier Vives avec Jalil Lespert et Miou-Miou.

L’actrice est également passionnée de théâtre, c’est pourquoi le public la retrouve dans « Lapin blanc, lapin rouge » de Nassim Soleimanpour, puis dans « La Vénus à la fourrure » de David Ives et « Constellations » de Nick Payne.

Le 27 avril 2015, à l’âge de 40 ans, elle obtient le Molière de la comédienne.

Côté vie privée, Marie Gillain a deux enfants, Dune née en 2004 et Vega née en 2009.

 

[Photo : www.Elle.fr]

Loading...