Valérie Lemercier

Pays: France

Taille: 177 cm

Poids: 67 kg

IMC: 21.39 - Poids idéal 

L’actrice, réalisatrice, scénariste et humoriste Valérie Lemercier est née le 9 mars 1964 à Dieppe, en Seine-Maritime.

Ses talents d’observatrice et d’imitatrice la menant naturellement vers la comédie, elle intègre le Conservatoire de Rouen avant de monter à Paris à 18 ans.

 

Jean-Michel Ribes lui donne sa chance en 1988 en lui offrant le rôle de « Lady Palace », gardienne du bon goût dans la série à succès « Palace ».

Au cinéma, après avoir joué dans « Milou en mai » et « L’Operation Corned-beef », « Les Visiteurs » de Jean-Marie Poiré constitue un aboutissement. Elle décroche un César du Meilleur second rôle féminin pour sa double prestation en Dame Frénégonde et en Béatrice de Montmirail, mais ne participe pas à la suite de cette comédie au succès triomphal.

L’actrice, qui dévoile l’étendue de son répertoire dans des one-woman-show salués par trois Molières, se fait alors plus rare au cinéma et s’éloigne quelque peu du rôle-type qui l’a fait connaître. On la retrouve ainsi en névrosée dans « Casque bleu » et en amoureuse pudique dans « Vendredi soir », un rôle imaginé par Claire Denis.

Après s’être essayée à la chanson dans un album enregistré avec Bertrand Burgalat en 1996, l’imprévisible Lemercier, auteur de pubs très remarquées, réalise en 1997 son premier long métrage, « Quadrille », remake du marivaudage bourgeois de Guitry.

Ce coup d’essai est suivi du « Derrière » en 1999, comédie sur l’homosexualité dans laquelle elle dénonce les excès du politiquement correct. Réalisatrice et scénariste, Lemercier s’attribue également le rôle principal de ses films.

Elle incarne ainsi Armelle, princesse malgré elle dans « Palais royal ! », avec entre autres Catherine Deneuve. Devant la caméra, elle participe aussi aux films « Fauteuils d’orchestre » et « Le Héros de la famille », mais c’est elle seule qui porte « Agathe Cléry » , comédie musicale d’Etienne Chatiliez sur une femme raciste qui découvre que sa peau est devenue noire.

Depuis, Valérie Lemercier a campée la mère du très conservateur Charles dans « Neuilly sa mère ! », celle du Petit Nicolas dans l’adaptation de Laurent Tirard ou encore la patronne d’une agence de croisière revancharde dans la comédie « Bienvenue à bord ».

En 2012, elle peut être vue à la fois dans le premier film de Frédéric Beigbeder, « L’ Amour dure trois ans », en compagnie de Louise Bourgoin, ainsi que dans « Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté ».

[Photo : unifrance.fr]

Loading...