Jérémy Ferrari

Pays: Francia

Taille: 174 cm

Poids: 70 kg

IMC: 23.12 - Poids idéal 

L’humoriste, comédien et chroniqueur Jérémy Ferrari est né le 6 avril 1985 à Charleville-Mézières.

Durant son enfance, Jérémy était un élève dissipé. Il quitte l’école en classe de seconde pour prendre des cours de théâtre et la comédie. Après sa formation, il commence une tournée en Champagne-Ardennes, pour jouer « De sketches en sketches », son premier One man show. A l’âge de 17 ans, il part à Paris pour intégrer le Cours Florent.

Jeremy jouera son spectacle intitulé « Moi, méchant ? »durant deux ans dans plusieurs théâtres parisiens. Mais les représentations et les premiers cachets qu’il touche ne lui permettent pas immédiatement de vivre de son métier, pour gagner sa vie, il est contraint de faire des petits boulots. il sera donc professeur de Jujitsu, travaillera également comme agent de sécurité, serveur, groom, coursier, conseiller clientèle chez Orange et enfin, vendeur de chemises.

Il est sur le point d’abandonner la scène lorsque Laurent Ruquier lui propose d’intégrer l’équipe de sa nouvelle émission d’humour : « On n’demande qu’à en rire » ! L’humoriste est remarqué lors de ses passages par son humour noir et ses prises de risques. Jérémy Ferrari devient alors un des humoristes « résidents » de l’émission et se fait véritablement connaître du grand public.

il écrit un spectacle intitulé « Mes 7 péchés capitaux » qui a pour thème les principales religions.
Naît ensuite «  Hallelujah Bordel » qui est une nouvelle version de « Mes 7 péchés capitaux ». Ce spectacle remporte immédiatement un énorme succès et sera joué plus de 700 fois à Paris !
En 2016, Jérémy Ferrari entame la tournée de son one-man show « Vends 2 pièces à Beyrouth » qui traite de la guerre et dans lequel il revient notamment sur les attentats de 2015 en France.

Jérémy Ferrari est également coauteur du spectacle de Constance « Les mères de famille se cachent pour mourir », et coauteur et producteur du spectacle de Guillaume Bats, « Attention à ma tête ».

[Photo : dreux.com]