Paul Thomas Anderson

Pays: États-Unis

Taille: 179 cm

Poids: 77 kg

IMC: 24.03 - Poids idéal 

Le scénariste, réalisateur et producteur Paul Thomas Anderson est né le 26 juin 1970 à Studio City, en Californie.

 

Il débute en tant qu’assistant de production sur des téléfilms, des clips vidéo et des émissions de jeux.

 

 

A 23 ans, il se fait renvoyer de la section cinéma de l’Université de New York pour ne pas avoir payé les frais d’admission. Il utilisera cet argent pour financer son premier court métrage professionnel, « Cigarettes and Coffee ».
Très remarquée notamment au festival de Sundance, cet essai lui permet de réaliser son premier long métrage : le polar « Hard Eight ».

Mais c’est avec « Boogie Nights » en 1997 que le réalisateur se fait remarquer. Avec son casting composé de Mark Wahlberg, Julianne Moore ou encore Burt Reynolds, le film obtient trois nominations aux Oscars !
Avec Magnolia (Ours d’Or à Berlin en 2000), Anderson change de registre et réalise une œuvre chorale. Il y retrouve un certain nombre de ses comédiens fétiches, dont William H. Macy, Philip Baker Hall, ou encore Philip Seymour Hoffman.

.

En 2002, il s’essaie à la comédie romantique déjantée, avec « Punch-drunk love », avec Adam Sandler et Emily Watson et remporte le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes ! Le cinéaste consacre les cinq années suivantes à la production et réalisation de « There Will Be Blood », une fresque ambitieuse sur un magnat du pétrole au début du XXème siècle portée par un Daniel Day-Lewis une nouvelle fois métamorphosé. Terriblement sombre et violent, le film reçoit pas moins de huit nominations aux Oscars !

En 2009, le cinéaste commence à travailler sur « The Master ». Le projet est long à concrétiser : manque de financements, abandon d’acteurs comme Jeremy Renner ou encore attaques de l’Eglise de Scientologie qui voit trop de similitudes avec la vie de son fondateur.

Présenté en avant-première au Festival de Venise, le film repart avec le lion d’argent du meilleur réalisateur et la coupe Volpi pour Philip Seymour Hoffman et Joaquin Phoenix !

Paul Thomas Anderson retrouve la Californie et les années 1970 en 2015 avec l’adaptation du roman de Thomas Pynchon : « Inherent Vice ». Le cinéaste fait à nouveau équipe avec Joaquin Phoenix qui incarne Doc Sportello, un détective privé qui enquête sur différentes affaires dans le Los Angeles de la fin de la période du flower power.

[Photo : zimbio.com]

Loading...