Corinne Masiero

Pays: France

Taille: 180 cm

Poids: 63 kg

Âge: 55 ans

Signe: Verseau Verseau

L’actrice Corinne Masiero est née le 3 février 1964 à Douai.

 

Elle ne débute que tardivement sa carrière de comédienne. Après avoir fait plusieurs petits boulots, elle met un premier pied dans le métier à 28 ans, en intégrant une troupe de théâtre.

 

Ses premiers rôles sont dans les pièces de Georges Feydeau et les adaptations de Rainer Werner Fassbinder ou Dino Buzzati, avec notamment “Délicatesse pour Mr. Troll” en 1997.

Ses premiers petits rôles au cinéma, dans « Germinal » de Claude Berri, puis « La Vie rêvée des anges » d’Erick Zonca, la propulsent dans un autre monde.
Pour la suite de sa carrière, l’actrice privilégie la discrétion, et les rôles modestes de télévision dans « Ambre a disparu » en 2003, « Pierre et Jean » en 2004.

Elle joue ensuite dans les téléfilms de son ami Thierry Binisti ou ceux de Peter Kassovitz : « Beau masque » en 2005 et « Le sang noir » deux ans plus tard.

Corinne Masiero prend part à « L’Emmerdeur » de Francis Veber, avant de tourner avec de grands réalisateurs, toujours par le biais de personnages peu importants mais marquants, tels que Xavier Giannoli, pour le remarqué « A l’origine », et Patrice Chéreau pour « Persécution », aux côtés de Romain Duris.

La machine s’emballe alors pour elle, et ses personnages ont désormais des noms. On peut aussi la voir dans la série-événement de Canal+ « Engrenages » et donnant la réplique à Robinson Stévenin dans la mini-série « Les Vivants et les morts » en 2010.

Habituée des rôles ingrats, son patois du Nord lui offre des partitions à la hauteur de sa gouaille, saisissante et captivante.
Toujours à la recherche de rôles originaux, elle n’hésite pas à jouer dans des courts-métrages, comme l’ambitieux et réussi Peter en 2009.
Mais la consécration arrive en 2011 avec son premier “premier rôle”, pour le film Louise Wimmer.

Son interprétation est saluée par tous, et elle devient, à 47 ans, l’une des révélations du cinéma français. Une reconnaissance qui lui ouvre les portes de projets excitants, parmi lesquels « De rouille et d’os » de Jacques Audiard, où elle se retrouve face à Marion Cotillard et à une autre révélation, Matthias Schoenaerts.

[Photo : zimbio.com]

Loading...