Déborah François

Pays: France

Taille: 166 cm

Poids: 55 kg

Âge: 31 ans

Signe: Gémeaux Gémeaux

L’actrice Déborah François est née le 24 mai 1987 à Liège.

 

Fille d’un policier et d’une assistante sociale, Déborah François reconnaît très rapidement être attirée par le cinéma.

 

Encore lycéenne, elle passe son premier casting pour le film « L’Enfant » de Jean-Pierre et Luc Dardenne et décroche le rôle de Sonia, une jeune mère qui se révolte lorsque son compagnon décide de vendre leur bébé.
Le film obtient la Palme d’or à Cannes en 2005. Déborah François est présente et brille de justesse et de sensibilité.

Le public la retrouve au Festival l’année suivante pour présenter le film « La Tourneuse de pages » de Denis Dercourt. Dans ce long-métrage, Déborah François y incarne une jeune femme manipulatrice, jouant face à Catherine Frot.

La jeune actrice intègre ensuite les castings des films « Les Fourmis rouges » de Stephan Carpiaux, « L’été indien » d’Alain Raoust et « Les Femmes de l’ombre » de Jean-Paul Salomé aux côtés de Sophie Marceau et Julie Depardieu.

C’est en 2008 que Déborah François décroche son plus grand rôle dans « Le Premier jour du reste de ta vie » de Rémi Bezançon. Elle joue, aux côtés de Zabou Breitman, Jacques Gamblin, Pio Marmaï et Marc-André Grondin, la dernière enfant de la famille, adolescente en recherche d’identité. Grâce à ce rôle, elle reçoit le César du meilleur espoir féminin.

La comédienne apparaît ensuite à la télévision pour la série « Ah, c’était ça la vie ! Et pour le téléfilm « Mes chères études » d’Emmanuelle Bercot.

Puis Déborah François revient rapidement au cinéma et joue pour l’argentin Alexis Dos Santos dans « London Nights » ainsi que dans « Le Moine » en 2011 aux côtés de Vincent Cassel.
Elle intègre ensuite une prodige de la dactylographie dans « Populaire », le rôle de Gloria dans « Maestro », celui de Hortense Cézanne dans « Cézanne et moi » et la fille de Thierry Lhermitte dans « Ma famille t’adore déjà ».

En 2017, elle rejoint un registre moins léger en jouant dans le film « Fleur de tonnerre » qui raconte l’histoire vraie d’une empoisonneuse qui a sévi dans les années 1800 en Bretagne.

 

[Photo : www.Get-the-look.fr]

Loading...