Farida Khelfa

Pays: Algérie

Taille: 176 cm

Poids: 50 kg

Âge: 59 ans

Signe: Gémeaux Gémeaux

L’actrice, réalisatrice de documentaires et ancien mannequin Farida Khelfa est née le 23 mai 1960 dans le 2e arrondissement de Lyon.

 

Elle passe sa jeunesse aux Minguettes et décide de rejoindre sa sœur Djemila à Paris à l’âge de seize ans.

 

 

Figure du Palace dans les années 1980, elle y croise ceux qui deviendront ses proches : les couturiers Jean Paul Gaultier et Azzedine Alaïa, dont elle devient égérie, ainsi que le chausseur Christian Louboutin, Arielle Dombasle, Vincent Darré, qui deviendra décorateur par la suite, ou encore le couple de photographes Pierre et Gilles.

Remarquée par Jean Paul Gaultier, qui lui demande de défiler pour lui en 1979, puis par Thierry Mugler, rien ne la prédisposait à devenir mannequin. Elle se fait pourtant très vite remarquer par sa prestance, mais également parce qu’elle est, à l’époque, le premier mannequin « beur » qui soit aussi exposée médiatiquement.

En 1982, elle est physionomiste aux Bains Douches où elle croise Jean-Paul Goude pour la première fois et en devient la muse, succédant ainsi à Grace Jones, et sa compagne jusqu’en 1990.

En 1985, elle apparait dans « La Nuit porte-jarretelles » de Virginie Thévenet, avec ses amis de la « génération Palace », puis deux ans après dans « Jeux d’artifices » de la même réalisatrice. Mais c’est la même année dans « Les Keufs » de Josiane Balasko qu’elle se fait remarquer pour la première fois en tant qu’actrice.

Pourtant, elle délaisse le cinéma dans les années 1990 et fait son dernier défilé en 1993 chez Azzedine Alaïa, mais persévère dans le domaine de la mode en travaillant pour le couturier, puis Gaultier jusqu’en 2004. Deux ans plus tard, elle retourne au cinéma avec son rôle dans Gradiva, suivi de Paris de Klapisch en 2008.

En 2010, elle réalise un documentaire sur le couturier Jean Paul Gaultier, « Jean Paul Gaultier ou Les codes bouleversés » diffusé sur France 5. L’année suivante, Farida Khelfa apparaît comme mannequin dans le livre du chausseur Christian Louboutin. Elle réalise un documentaire pour lui, fin 2012 ; la même année, elle réalise également le documentaire intitulé « Une jeunesse tunisienne », pour la chaîne France Ô ainsi que le documentaire « Campagne intime » sur Nicolas Sarkozy diffusé le 5 novembre 2013 en prime-time sur D8.

Avant l’été 2012, grâce à la complicité d’Inès de La Fressange, elle devient l’égérie publicitaire de Schiaparelli, maison de couture renommée des années 1940.

En septembre 2012, après dix-sept ans de vie commune, Farida Khelfa s’unit à l’homme d’affaires français Henri Seydoux, ancien journaliste d’Actuel et PDG de Parrot, qu’elle a connu grâce à Louboutin.
[Photo : Zimbio.com]

Loading...