Julie de Bona

Pays: France

Taille: 169 cm

Poids: 57 kg

Âge: 37 ans

Signe: Sagittaire Sagittaire

L’actrice Julie de Bona est née le 7 décembre 1980 à Paris.

Julia de Bona s’essaie au théâtre a l’âge de 19 ans. Avec pour modèles Sarah Bernhardt, Audrey Hepburn, Isabelle Adjani ou Sophie Marceau, elle intègre le Conservatoire d’art dramatique de Montpellier puis le Studio Pygmalion deux ans plus tard.

A 21 ans, Julie de Bona revient à Paris pour décrocher des petits rôles. Elle rejoint ensuite l’Atelier Damien Acoca de 2004 à 2005 afin de compléter sa formation de comédienne. Elle perfectionne sa technique d’interprétation grâce a la méthode Meisner en 2010 sous la direction du coach américain Scott Williams.

Dès 1998 et jusqu’en 2000, Julie de Bona exerce sa passion au Café-théâtre le Grand Mélo situé dans la commune Le Crès, à proximité de Montpellier. Elle intègre ensuite la troupe de Christian Dob et joue dans plusieurs de ses pièces comme « La Queue du Diable » « Les Batifolles ». En 1999, Julie de Bona apparait dans « La Vie Parisienne d’Offenbach » à l’Opéra Comédie de Montpellier.

La carrière de la comédienne prend un nouveau tournent lorsqu’elle joue en 2002 dans la pièce « Etat critique » aux cotés de Gérard Jugnot. En parallèle, elle décroche ses premiers rôles dans les fictions télévisées comme « Zone reptile » de Jérome de Missolz et « La vie devant nous » de Patrick Grandperret. Elle enchaine également avec deux courts métrages intitulés « Entretien premier cachet » et « Le renard rouge ».

En 2003, Julie de Bona tourne au cinéma pour la première fois dans un film de Fouad Benhammou intitulé « Fixion ».

Elle revient rapidement sur le petit écran dans les séries « Sœur Thérese.com » de Michel Blanc, « Une famille formidable » de Joel Santoni et « Boulevard du Palais » de Philippe Venault. Les téléspectateurs la retrouvent également dans « La smala s’en mêle » aux côtés de Michele Bernier.

Depuis 2014, l’actrice enchaine les tournages avec entre autre « La vallée des mensonges » de Stanislas Graziani, « Un parfum de sang » de Pierre Lacan et « Le secret d’Elise » d’Alexandre Laurent.

Julie de Bona renoue ensuite avec la comédie en jouant dans « Enfin des bonnes nouvelles » de Vincent Glenn.

En 2017, l’actrice devient l’héroïne d’une série en huit épisodes que diffuse TF1, « Le Tueur du lac » dans laquelle elle interprète Lise Stocker, un capitaine de police, aux côtés de Lannick Gautry.

Julie de Bona se produit ensuite dans une comédie intitulée « Non à l’argent ! » avec Pascal Légitimus et Claire Nadeau au Théâtre des Variétés à Paris.

Loading...