Maïwenn

Pays: France

Taille: 173 cm

Poids: 58 kg

Âge: 43 ans

Signe: Bélier Bélier

L’actrice, scénariste et réalisatrice Maïwenn Le Besco est née le 17 avril 1976 en Seine-Saint-Denis.

 

Elle passe une enfance marquée par la présence d’une mère, l’actrice et journaliste d’origine kabyle Catherine Belkhodja, qui souhaite faire d’elle une star de cinéma.

 

Devenue adulte, la comédienne évoquera ces premières années dans un one woman show, « Le Pois chiche », spectacle autobiographique qui remporte un franc succès. En 1981, elle apparaît pour la première fois à l’écran, à 5 ans, dans « L’Année prochaine… Si tout va bien » de Jean-Loup Hubert. A 7 ans, elle joue le rôle d’Isabelle Adjani enfant dans « L’ Eté meurtrier » de Jean Becker.

Dans « Lacenaire », aux côtés de Daniel Auteuil, elle interprète Hermione, un personnage qu’elle partage avec sa jeune soeur débutante, Isild Le Besco.
Le premier grand rôle de Maïwenn est celui de « La Gamine », face à Johnny Hallyday en 1992. A 15 ans, elle rencontre le réalisateur Luc Besson qui deviendra son petit ami et la fera tourner dans « Léon » et « Le Cinquième élément ».

Après s’être consacrée à l’écriture du « Pois chiche », Maïwenn fait son retour au cinéma en 2003 en incarnant, en compagnie de Cécile de France, l’une des héroïnes du film d’horreur « Haute tension ». Séduit par sa forte personnalité, Claude Lelouch lui confie un des rôles principaux de sa fresque sur « Les Parisiens » et de sa suite, « Le Courage d’aimer ».

Prolongement de son one woman show mais aussi de son court métrage « I’m an actrice », Pardonnez-moi », premier long métrage réalisé par Maïwenn, sort en 2006. Dans un style tout aussi personnel, elle signe en 2009 son deuxième long métrage, « Le Bal des actrices ».

En 2011, elle fait sensation avec « Polisse », film qu’elle réalise, scénarise et interprète, qui obtient le Prix du Jury à Cannes ! A mi-chemin entre le documentaire et la fiction, ce film raconte, d’une manière très réaliste, le quotidien d’une Brigade de Protection des Mineurs dans laquelle on retrouve le rappeur Joey Starr, à ce moment compagnon et acteur fétiche de Maïwenn.

Quatre ans plus tard, la cinéaste présente en Compétition à Cannes son quatrième long métrage, « Mon Roi », porté par Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot. On y suit une histoire d’amour tumultueuse entre deux personnages qui s’aiment et se déchirent.

[Photo : madamefigaro.com]

Loading...