Marcia Cross

Pays: États-Unis

Taille: 173 cm

Poids: 55 kg

Âge: 57 ans

Signe: Bélier Bélier

L’actrice Marcia Cross (de son nom complet Marcia Anne Cross) est née le 25 mars 1962 à Marlborough dans le Massachusetts aux États-Unis.

Elle est notamment connue pour ses rôles dans « Melrose Place » et « Desperate Housewives ».

Marcia Cross commence sa carrière de comédienne au théâtre. Parallèlement, elle débute à la télévision en 1984 en rejoignant la série à succès « The Edge of Night », pour sa 26e et dernière saison.

Entre 1984 et 2005, Marcia Cross apparaît au générique des feuilletons américains les plus populaires de l’époque, comme « Côte Ouest » et « On ne vit qu’une fois ». Elle participe également à de nombreux films, pour la plupart moins connus du grand public.

C’est en 1992 que Marcia intègre l’équipe de « Melrose Place », un feuilleton dramatique à succès des années 1990. Engagée à l’origine pour un seul épisode, son personnage, le docteur Kimberly Shaw, ne laisse personne indifférent et prend rapidement beaucoup d’importance dans les intrigues de l’hacienda, aux côtés de Heather Locklear, Courtney Thorne-Smith et Laura Leighton entre autres.

En 1997, après 5 ans passés à « Melrose Place », Marcia Cross ne renouvelle pas son contrat. Les scénaristes tuent alors le personnage.
À cette époque, parallèlement aux études de psychologie qu’elle suit, elle enchaîne les apparitions à l’écran et accepte de nombreuses invitations à interpréter des rôles ponctuels dans les séries à succès. Une fois son diplôme décroché, elle est retenue pour un rôle récurrent dans « Everwood », autre série à succès aux États-Unis, où elle joue une femme séropositive.

Après seulement un an de tournage, la comédienne se retire. Elle ne désire plus interpréter un personnage récurrent.
Entre 2003 et 2004, Marcia Cross accepte de passer un casting pour incarner l’une des héroïnes d’une toute nouvelle série alors en préparation, « Desperate Housewives ». Elle obtient ainsi ce qui sera sans doute un des rôles les plus importants de sa carrière ; celui d’une petite bourgeoise et ménagère maniaco-compulsive Bree Van de Kamp, représentante de toutes les valeurs les plus traditionnelles de la classe moyenne des banlieues résidentielles américaines.

[Photo : Ladyviolette.com]

Loading...