Marthe Villalonga

Pays: Algérie

Taille: 155 cm

Poids: 45 kg

L’actrice Marthe Villalonga est née le 20 mars 1932 en Algérie.

 

Participant aux spectacles de théâtre organisés dans son village natal, Marthe Villalonga étudie l’art dramatique au Conservatoire d’Alger.

 

 

Installée à Paris, elle se produit sur scène, jouant dans des pièces de théâtre et à la télévision dans les séries « Janique aimée », « Les Saintes chéries » et « Agence intérim ». Elle apparaît pour la première fois au cinéma aux côtés d’Annie Girardot dans « Déclic et des claques ».

Actrice fidèle à André Cayatte, elle accède à la consécration avec son personnage de mère abusive de Guy Bedos dans les deux comédies d’Yves Robert : « Un éléphant, ça trompe énormément » et « Nous irons tous au paradis ».
Alter ego féminin de Robert Castel, Marthe Villalonga est souvent cantonnée à des rôles de mère Pied-noir exubérante, comme en témoignent ses prestations dans « Inspecteur la Bavure » et « Banzaï » aux côtés de Coluche, « Trois hommes et un couffin ».

Elle côtoie à quatre reprises Roger Hanin à l’écran, incarnant son épouse dans « Le Sucre », « Le Coup de sirocco », « Le Grand carnaval » et sa mère dans « La Baraka ».

A partir de 1985, elle explose sur le petit écran en interprétant la très populaire femme de ménage Rose Plouhannec dans la série télévisée « Maguy ». Marthe Villalonga se montre également à l’aise dans un registre plus dramatique sous la direction d’André Techiné dans « Les Innocents », « Alice et Martin » et « Ma saison préférée ».

Très active au théâtre et à la télévision, elle revient épisodiquement au cinéma en étant à l’affiche du « Lait de la tendresse humaine », de la comédie « Lovely Rita » aux côtés de Christian Clavier, et en prêtant ses traits à la mère des « Dalton ».
La même année, elle apparaît dans « Au secours, j’ai 30 ans ! », puis dans « Comme t’y es belle! ».

Plusieurs années après, on la retrouve dans une autre comédie française aux côtés de toute une nouvelle génération d’acteurs : « Nous York », réalisé par Géraldine Nakache et Hervé Mimran.

Après deux apparitions dans les comédies « Turf » et « Supercondriaque », la comédienne de 83 ans en 2015 joue le rôle principal de « La Dernière leçon » aux côtés de Sandrine Bonnaire, celui d’une grand-mère ayant choisi de fixer la date et les conditions de sa disparition.

[Photo : ectac.fr]

Loading...