Michèle Bernier

Pays: France

Taille: 174 cm

Poids: 81 kg

Âge: 62 ans

Signe: Lion Lion

La comédienne et humoriste Michèle Bernier est née le 2 août 1956 dans le 14ème arrondissement de Paris.

Après une formation théâtrale, Michèle Bernier aspire tout d’abord à une carrière d’humoriste. Elle fait ses premiers pas sur les écrans en cumulant des petits rôles, entre autres dans Tête à claques et Paulette, la pauvre petite milliardaire.

En 1995, la jeune femme rejoint la distribution de Gazon maudit sous la direction de Josiane Balasko. Cinq ans après, elle forme un couple dysfonctionnel dans Deuxième quinzaine de juillet avec Zinedine Soualem, dont elle incarne l’épouse à fort caractère, Monique.
En 2002, à l’affiche de Les Frangines, Bernier se découvre un lien de parenté avec Arielle Dombasle, avec qui elle avait déjà travaillé dans le cadre d’Ivre mort pour la patrie quatre ans auparavant. L’actrice apparaît ensuite brièvement dans des longs-métrages signés Claude Lelouch, en l’occurrence Les Parisiens et Le Courage d’aimer. Elle collabore en 2004 avec Arte pour le téléfilm Haute coiffure, devenant ainsi Martine la coiffeuse itinérante avec sa camionnette aménagée.
Le film À trois c’est mieux est l’occasion pour l’actrice de partager l’écran avec ses deux amies et collègues de l’époque, Mimie Mathy et Isabelle de Botton, avec qui elle avait formé à ses débuts un trio comique féminin. Les trois compères se retrouvent d’ailleurs en 2011 dans Trois filles en cavale. Après des passages rapides dans des séries classiques comme Commissaire Cordier et Louis Page, Bernier enchaîne des rôles variés dans des téléfilms : une détenue désespérée dans Vérités assassines, une bonne sœur dans Marie et Madeleine, voire même une conductrice maladroite dans Tombé sur la tête. Une chose est sûre, la comédienne interprète des personnages au caractère fort, comme Camille Langlois dans Roue de secours.
En parallèle de sa carrière sur les écrans, elle continue à prendre part à des pièces de théâtre, collaborant régulièrement avec Marie-Pascale Osterrieth, fait du one-woman show et acquiert de l’expérience en tant que metteur en scène. L’année 2010, l’actrice revient à ses origines comiques pour le long-métrage Thelma, Louise et Chantal, donnant de ce fait la réplique à Jane Birkin ou encore Thierry Lhermitte. Les téléspectateurs peuvent également l’apercevoir dans la seconde saison d’Accusé dans la peau de Nathalie, gendarme éprise d’un sans-papier.

[Photo : closermag.fr]

Loading...