Sandrine Kiberlain

Pays: France

Taille: 173 cm

Poids: 62 kg

Âge: 51 ans

Signe: Poissons Poissons

L’actrice et chanteuse Sandrine Kiberlain est née le 25 février 1968 à Boulogne-Billancourt.

Après avoir obtenu son baccalauréat et avoir fréquenté l’école supérieure d’arts graphiques Penninghen, elle intègre le Cours Florent de 1987 à 1989 puis le Conservatoire national supérieur d’art dramatique de 1989 à 1992.

En 1995, elle est nommée au Césars du meilleur espoir féminin pour son rôle dans « Les Patriotes ». C’est finalement en 1996 qu’elle l’obtient pour « En avoir (ou pas) ».
L’année suivante, son interprétation dans « Un héros très discret » lui vaut une nomination pour le César de la meilleure actrice dans un second rôle.

Sandrine Kiberlain a également été nommée trois fois pour le César de la meilleure actrice en 1999 pour « À vendre », en 1998 pour « Le Septième Ciel » et en 2011 pour “Mademoiselle Chambon”. Elle a enfin reçu le prix Romy-Schneider en 1995 et a même été membre du jury du festival de Cannes en 2001 !

L’actrice est aussi une talentueuse comédienne de théâtre, en 1997, elle reçoit le Molière de la révélation théâtrale pour « Le Roman de Lulu », une pièce écrite par son père qu’elle monte avec succès.

Le 14 mars 2005, elle sort son premier album en tant que chanteuse sous le titre « Manquait plus qu’ça ». L’opus se vendra à plus de 100 000 exemplaires ! Parallèlement, elle participe depuis quelques années déjà à la grande tournée des Enfoirés.

Après une période d’absence, elle revient en 2007 avec deux films : « Très bien, merci » et « La Vie d’artiste », ainsi qu’un nouvel album, sorti le 1er octobre 2007. Intitulé « Coupés bien net et bien carré » comporte le single à succès « La Chanteuse ».

Auteur de tous les textes, elle s’est également entourée de grands noms de la chanson pour la composition de ce deuxième opus. Parmis eux, Étienne Daho, de Mickaël Furnon (Mickey 3D), Camille Bazbaz et de Pierre Souchon !

En 2014, elle obtient le César de la meilleure actrice pour la comédie « 9 mois ferme » d’Albert Dupontel. En 1993, elle rencontre Vincent Lindon sur les plateaux de cinéma et l’épouse en 1998.
En 2000, ils ont une fille prénommée Suzanne puis se séparent après dix ans de vie commune.

Sandrine Kiberlain est aussi une des marraines de l’association humanitaire « La Chaîne de l’espoir ».

[Photo : elle.fr]

Loading...