Sylvie Testud

Pays: France

Taille: 171 cm

Poids: 62 kg

Âge: 48 ans

Signe: Capricorne Capricorne

La comédienne, réalisatrice et romancière Sylvie Testud est née le 17 janvier 1971 à Lyon.

Elle grandit dans le quartier populaire de la Croix-Rousse à Lyon. Très jeune, elle se découvre une passion pour le cinéma.

Sylvie déménage ensuite à Paris pour suivre des études d’histoire et se lance bientôt dans la comédie en intégrant la classe libre du Cours Florent puis le Conservatoire.

 

Elle fait sa première apparition à l’écran en 1994 dans « Couples et amants ».

Pour les besoins de « Jenseits der Stille », elle apprend l’Allemand, mais aussi la clarinette et le langage des signes, une performance qui lui vaut l’équivalent allemand du César de la Meilleure actrice !

C’est en 1999 que le public français la découvre dans « Karnaval », de Thomas Vincent. L’actrice est alors choisie par Akerman pour être l’héroïne de « La Captive » en 2000, adaptation de « La Prisonnière » de Marcel Proust.

En 2000, Sylvie incarne Christine Papin dans « Les Blessures assassines » de Jean-Pierre Denis, une prestation récompensée par un César du Meilleur espoir ! La comédienne obtient également le César de la Meilleure actrice en 2004 pour « Stupeur et tremblements » de Corneau.

Devenue une actrice de premier plan, elle poursuit avec « Cause toujours ! » et « Demain on déménage ».
Après avoir incarné une jeune femme prête à tout pour rejoindre l’homme de sa vie sur le front en 1917 dans La France, elle recherche le mystère Watteau aux côtés de Jean-Pierre Marielle dans « Ce que mes yeux ont vu ». Elle participe en 2007 à la réussite internationale de « La Môme » en interprétant Mômone, l’amie d’enfance d’Edith Piaf.

Entre 2008 et 2011, cette actrice très présente sur les écrans français interprète notamment le rôle d’une paraplégique miraculée dans le très remarqué « Lourdes », la célèbre militante anarchiste dans « Louise Michel la rebelle », ou encore Chantal Legorjus dans « L’ Ordre et la morale », dirigé par Mathieu Kassovitz.

Sylvie Testud retrouve Kassovitz en 2011 pour « La Vie d’une autre ». Cette fois-ci, les rôles s’inversent, puisqu’elle prend en charge la réalisation et il interprète un des personnages principaux. La comédienne travaille également à l’étranger devant la caméra de Charles Sturridge pour « The Scapegoat » et de Vera Glagoleva avec « Two Women ».

En 2014, Sylvie Testud joue dans le thriller « 96 Heures », le drame adapté d’un fait divers « 24 jours, la vérité sur l’affaire Ilan Halimi » mis en scène par Alexandre Arcady ou la comédie « Sous les jupes des filles », première réalisation d’Audrey Dana.

L’année suivante, la comédienne est au casting du premier film d’Alex Lutz, « Le Talent de mes amis ».

[Photo : zimbio.com]

Loading...