Zita Hanrot

Zita Hanrot a été élue César du meilleur espoir féminin en 2016.

Né d’un père originaire de la ville de Reims et d’une mère noire d’origine jamaïcaine, Ziat Hanrot a vu le jour le 1er janvier 1990 à Marseille. Sa vocation d’actrice est née en regardant le spectacle « Les éphémères » d’Ariane Mnouchkine. La jeune fille, issue d’une famille modeste n’a alors qu’un rêve : devenir actrice.

La biographie de Zita Hanrot

Cependant, ce rêve n’est pas au goût de tous, surtout de ses parents qui s’inquiètent pour son avenir. Elle s’inscrit alors à l’université et étudie l’histoire de l’art. Au même moment, elle rejoint une troupe de théâtre amateur et intègre ensuite le conservatoire d’art dramatique de Paris en 2011.

En 2012, elle intègre le casting de Radiostars et y donne la réplique à Manu Payet. Elle se fait tout de suite remarquer.

L’année suivante, elle décroche un petit rôle dans le dernier film de François Ozon « Une nouvelle amie ». Elle y croise la route de Romain Duris.

Elle continue ensuite avec le film « Roseet le soldat » et enchaîne avec « Eden », réalisé par Mia Hansen-Love.

Sa consécration

L’année 2014 a été particulièrement prospère en termes de projets pour la jeune actrice.

Mais 2015 est l’année de sa consécration grâce au film «Fatima». C’est grâce à ce film qui a eu de bons critiques qu’elle décroche le César du meilleur espoir féminin en 2016.

Le succès est en route pour Zita et elle enchaîne les contrats. Elle tourne en effet dans au moins deux films en 2016.

En 2018, Zita Hanrot décroche le rôle d’une ex-toxicomane dans « La fête est finie ». Elle joue ensuite le rôle de la sœur de Leila Bekhti dans le thriller « Carnivores ».

Début 2019, elle sera à l’affiche dans « L’ordre des médecins » aux côtés de Jérémie Renier.

[Photo- Les Alizés]

Loading...