Ahmed Sylla

Pays: France

Taille: 184 cm

Poids: 74 kg

Âge: 28 ans

Signe: Poissons Poissons

L’humoriste et acteur Ahmed Sylla est né le 10 mars 1990 à Nantes.

Il est célèbre pour sa participation à l’émission « On n’demande qu’à en rire » sur France 2.

Ahmed grandit dans le quartier des Dervallières, où très vite son entourage décèle en lui un potentiel comique extraordinaire. Au collège et au lycée, il décide de mettre à profit ce potentiel en s’inscrivant aux cours de théâtre donné par Christine Moneger.

 

Fan de Louis de Funès, Raymond Devos, mais aussi de comiques comme Michel Courtemanche ou Jim Carrey, Ahmed intègre en 2010 la troupe du Samba Show crée par Samba Kante.
Grâce à la troupe, Ahmed peut se produire sur de prestigieuses planches comme celles du Casino de Paris ou du théâtre Bobino.

Fort des ces expériences, Samba Kante le convainc en 2011 de s’inscrire au casting de l’émission « On n’demande qu’à en rire », sur France 2. En effet, le télé-crochet créé par Laurent Ruquier et désormais animé par Jérémy Michalak, met en avant les jeunes talents de l’humour.

Sélectionné, Ahmed devient vite une personnalité incontournable de l’émission, comme l’on pu être avant lui les humoristes Olivier de Benoist, Jeremy Ferrari ou Arnaud Tsamère. Ces prestations dans l’émission lui permettent également de se faire connaître auprès du grand public. Au total : 40 passages et deux primes dont un qu’il remporte ex-aequo avec une autre concurrente.

En 2012, grâce à cette nouvelle notoriété, Ahmed présente son premier one-man-show, « A mes délires ! » Le spectacle est en représentation au Petit Palais des Glaces du 4 décembre 2012 au 11 mai 2013.

En 2013, Ahmed joue son premier one man show « À mes délires ». La télévision lui ouvre ses portes avec notamment la série « Alice Nevers » puis c’est au tour du cinéma avec « Goal of the Dead » de Benjamin Rocher et Thierry Poiraud. Il revient avec « Avec un grand A« , un nouveau one man show.

Ahmed Sylla est de retour au cinéma en 2017 avec « L’ascension » aux cotés d’Alice Belaïdi.

[Photo : Public.fr]

Loading...