Alain Souchon

Pays: France

Taille: 176 cm

Poids: 72 kg

Âge: 74 ans

Signe: Gémeaux Gémeaux

L’auteur-compositeur-interprète Alain Souchon, (Alain Kienast de son vrai nom) est né le 27 mai 1944 à Casablanca.

 

Agé de quelques mois, il débarque alors à Paris pour suivre son père, alors professeur d’anglais.

 

A 15 ans à peine, il perd son père. Le chanteur évoquera son père à plusieurs reprises dont en 1977 avec le titre “Dix-huit ans que je t’ai à l’œil”, extrait de l’album “Jamais content“.

Après un passage par l’Angleterre, Alain est de retour en France et chante dans différentes salles de Paris, où il commence à se faire remarquer. Dans la foulée, en 1971, il décide de se marier avec Françoise. Ensemble ils ont un fils prénommé Pierre.

C’est en 1973 que Bob Socquet, directeur artistique de RCA Records décide de le faire participer au concours de la Rose d’or d’Antibes, avec le titre “L’Amour 1830”, qui permettra à Alain Souchon de remporter le prix spécial de la critique et le prix de la presse !

C’est également Bob Socquet qui permettra à Alain Souchon de rencontrer son complice Laurent Voulzy.
Laurent Voulzy s’occupera des arrangements des albums d’Alain Souchon à commencer par “J’ai dix ans“.
Dès lors, et au côté de Michel Jonasz, Jacques Higelin et Yves Simon, Alain Souchon fait partie de la nouvelle chanson française.

En 1977, Alain Souchon signe le tube de l’été pour son ami Laurent Voulzy avec le single “Rockollection“, et sort en même temps son troisième album nommé “Jamais content”.

En 1978, Alain SOUCHON donne naissance à son second fils Charles qui lui aussi suivra les traces de son père, et se lancera dans la chanson dans les années 2000 sous le pseudo d’OURS.

Le chanteur fait ensuite ses premiers pas au cinéma dans “Je Vous Aime”, un film de Claude Berri avec Catherine Deneuve et Serge Gainsbourg. Suivront “Tout feu, tout flamme” et “L’été meurtrier”, mais ne se sentant pas à l’aise avec la caméra, il fait rapidement ses adieux au 7e Art.

Par la suite Alain Souchon sort en 1988 l’album “Ultra moderne solitude“, dont est extrait “Quand je serai K-O“, victoire de la musique de la meilleure chanson originale de l’année 1990 ! L’album live “Nickel” reçoit la victoire de la musique du meilleur album de l’année 1991, de même que “Belle Île en Mer, Marie Galante” est sacrée chanson de la décennie !

Alain Souchon mettra un peu plus de temps pour sortir l’album suivant qui se nomme “C’est déjà cà“, sorti en 1993, comprenant le tube “Foule sentimentale”, récompensée chanson des vingt dernières années à l’occasion des vingtièmes victoires de la musique !

Comme Laurent Voulzy, Alain Souchon se fait rare et après la sortie d’un live en 1996, c’est en 1999 qu’il dévoile “Au Ras Des Pâquerettes
En novembre 2014, il sort un album en duo avec son ami Laurent Voulzy !

[Photo : newspeople.fr]

Loading...