Ben Kingsley

Pays: Royaume-Uni

Taille: 173 cm

Poids: 78 kg

Âge: 75 ans

Signe: Capricorne Capricorne

L’acteur, réalisateur et producteur Ben Kingsley, (Krishna Bhanji de son vrai nom) est né le 31 décembre 1943 à Snainton, en Angleterre.

 

Formé au théâtre, pensionnaire de la Royal Shakespeare Company, Ben Kingsley débute au cinéma en 1972 dans « Fear is the Key » de Michael Tuchner.

 

Après plusieurs téléfilms britanniques, dont « Hard Labour », il décroche en 1982 l’Oscar du Meilleur acteur pour son interprétation de Mahatma Gandhi, célèbre leader pacifiste de la Révolte Indienne, dans « Gandhi », de Richard Attenborough.

Spécialiste des biopics, notamment sur scène et à la télévision, Ben Kingsley s’illustre sur grand écran en figurant aux génériques de nombreux films écrits par Harold Pinter, dont « Trahison conjugale ». En 1987, il tourne « Maurice », signée James Ivory, puis un an plus tard, il joue dans « Elémentaire, mon cher… Lock Holmes », aux côtés de Michael Caine.

Ben Kingsley incarne un gangster dans « Bugsy », un champion d’échecs dans « A la recherche de Bobby Fisher », il est un ancien tortionnaire dans « La Jeune Fille et la Mort » ou encore un scientifique dans « La Mutante ». Mais pour le grand public, il reste surtout Itzhak Stern, le comptable juif de « La Liste de Schindler » de Steven Spielberg, réalisé en 1993.

A 59 ans, Ben Kingsley est à nouveau nommé aux Oscars pour son personnage de malfrat dans « Sexy Beast ». Steven Spielberg fait ainsi à nouveau appel à lui pour qu’il prête sa voix à l’un des personnages de « A.I. Intelligence artificielle ». On le voit ensuite à l’affiche des « Sentinelles de l’air » et de « Suspect zero ». En 2005, Roman Polanski, le dirige une nouvelle fois pour « Oliver Twist ».

Sous la direction de Martin Scorsese, Ben Kingsley retrouve l’actrice Emily Mortimer pour « Shutter Island », considéré comme le film de l’année !
Le réalisateur Mike Newell lui propose le rôle de Nizam dans le film d’action et d’aventure à gros budget « Prince of Persia : les sables du temps » aux côtés de Jake Gyllenhaal et Gemma Arterton.

Ben Kingsley partage l’affiche avec le controversé et populaire « Sacha Baron Cohen et l’enfant Asa Butterfield ». Toujours en 2011, il retrouve justement l’humoriste Sacha Baron Cohen dans l’hilarant « The Dictator », puis change de registre l’année suivante en incarnant le terrible méchant d’ « Iron Man 3 ».

[Photo : allocine.fr]

Loading...