Bernard Giraudeau

Pays: France

Taille: 176 cm

Poids: 78 kg

Âge: 71 ans

Signe: Gémeaux Gémeaux

L’acteur, réalisateur, scénariste et producteur Bernard Giraudeau est né le 18 juin 1947 à La Rochelle. Il est décédé le 17 juillet 2010 à Paris.

 

En 1970, il intègre le Conservatoire de Paris, où il obtient un premier prix de comédie classique et moderne en 1974. Sa première apparition au cinéma remonte à 1973, il joue alors le fils de Jean Gabin dans Deux hommes dans la ville.

 

On le retrouve également au casting de Et la tendresse ? Bordel !, La Boum, Viens chez moi et j’habite chez une copine. Mais le comédien s’emploie très vite à brouiller son image de séducteur en interprétant des personnages violents comme dans Rue barbare et Le Grand pardon.

Acteur vedette d’un cinéma populaire musclé comme dans Le Ruffian, Les Spécialistes et Les Longs manteaux, Bernard Giraudeau est également remarqué pour ses compositions dans des films comme le polar Poussière d’ange (1987), où il campe un flic alcoolique et L’Homme voilé tourné au Liban en 1987 par Maroun Bagdadi.

Encouragé par le réalisateur Ettore Scola, qui le dirigea dans Passion d’amour (1980), Bernard Giraudeau passe derrière la caméra à la fin des années 1980. Après La Face de l’ogre, un téléfilm dans lequel il met en scène celle qui est alors sa compagne, Anny Duperey, il tourne deux longs métrages qui témoignent de son goût pour le voyage et l’aventure : L’Autre (1990), d’après le roman d’Andrée Chédid et Les Caprices d’un fleuve (1996), un ambitieux film d’époque tourné au Sénégal.

Loin d’avoir abandonné sa carrière d’acteur, Bernard Giraudeau trouve même, à l’approche de la cinquantaine, quelques-uns de ses rôles les plus marquants : prof homo dans Le Fils préféré (1994), patron pervers d’Une affaire de goût (1999), ou le beauf homosexuel de Gouttes d’eau sur pierres brûlantes (2000) de François Ozon.

En 2003, il est à l’affiche de 3 films présentés au Festival de Cannes : La Petite Lili de Claude Miller, Je suis un assassin de Thomas Vincent, et Ce jour-là du Chilien Raoul Ruiz. Au cinéma, il brillera une dernière fois en entraîneur de boxe thaï aux côtés de Dida Diafat dans Chok dee (2004).

Atteint d’un cancer du rein en 2000 puis du poumon cinq ans plus tard, Bernard Giraudeau menait une carrière de romancier à succès avec Le Marin à l’ancre (2001), Les Hommes à terre (2004) et Les Femmes de nage (2007), tout en témoignant avec courage de sa lutte contre la maladie.

[Photo : purepeople.com]

Loading...