François Ozon

Pays: France

Taille: 178 cm

Poids: 75 kg

Âge: 51 ans

Signe: Scorpion Scorpion

Le réalisateur François Ozon est né le 15 novembre 1967 à Paris.

 

Durant son adolescence, il prend quelques cours de comédie, mais s’oriente vite vers la mise en scène. Titulaire d’une maîtrise de cinéma à Paris I, il tourne parallèlement à ses études des dizaines de films avec la caméra super-8 de son père.

 

Soutenu par la maison de production Fidélité (créée par des amis de la Fémis), il réalise en 1997 un moyen métrage, « Regarde la mer« , avant de passer au long un an plus tard avec Sitcom. Prolifique, Ozon impose rapidement un univers très personnel, flirtant avec le fantastique (Les Amants criminels, 1999), et ne craignant pas la théâtralité (Gouttes d’eau sur pierres brûlantes), avec Bernard Giraudeau et Ludivine Sagnier. Ozon fait l’unanimité, auprès de la critique et du public, avec Sous le sable en 2001.

Fort de ce succès, Ozon réunit Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, Fanny Ardant et Emmanuelle Béart dans 8 femmes, qui triomphe au box-office. On retrouve son goût pour la manipulation et la stylisation dans Swimming pool, présenté à Cannes en 2003, comme dans 5×2, rythmé par des chansons italiennes. Avec son dixième film, Ricky, la surprise est encore au rendez-vous, aussi bien côté casting (Alexandra Lamy en mère ouvrière) que côté scénario, puisqu’il est question d’un bébé doté d’un super-pouvoir.

Rythmé par une régulière cadence d’un film par an, il part une nouvelle fois là où on ne l’attend pas et construit avec son Refuge (2009), porté par une Isabelle Carré méconnaissable.  Après cet intermède plus léger, il retourne ensuite vers des zones ombrageuses avec Dans la maison, un thriller de manipulation malsain qui s’établit entre un prof de français (Luchini) et son élève. L’année suivante, il présente au Festival de Cannes son nouveau film Jeune & jolie.

Ozon se lance ensuite dans le tournage d’Une nouvelle amie. Dans cette adaptation de la nouvelle « Une amie qui vous veut du bien » de Ruth Rendell, il met en scène pour la première fois Romain Duris, Anaïs Demoustier et Raphaël Personnaz. Il faut deux ans plus tard son retour avec Frantz, un drame franco-allemand tourné en noir et blanc qui met en scène l’incontournable Pierre Niney.

[Photo : zimbio.com]

Loading...