Hayden Christensen

Pays: Canada

Taille: 183 cm

Poids: 76 kg

Âge: 37 ans

Signe: Bélier Bélier

L’acteur et producteur Hayden Christensen est né le 19 avril 1981 à Vancouver.

 

Il débute sa carrière de comédien à l’âge de treize ans en apparaissant dans de nombreuses séries télévisées parmi lesquelles « Forever knight », « Family passions » et « Goosebumps ».

 

Le comédien s’essaye au cinéma en 1995 en jouant de petits rôles dans « Street law » et « L’Antre de la folie » de John Carpenter.
Après un passage par le petit écran avec quelques téléfilms et séries, Hayden Christensen retrouve le chemin des plateaux avec « The Virgin suicides » de Sofia Coppola.

En 2001, l’acteur est préféré à Matt Damon, Leonardo DiCaprio ou Christian Bale pour le rôle d’Anakin Skywalker dans la nouvelle trilogie « Star wars », initiée par George Lucas. Retenu en raison de sa ressemblance avec Jake Lloyd (interprète du personnage enfant dans Star wars : Episode I – La Menace fantôme), il se glisse dans le costume du futur Dark Vador dans « Star wars : Episode II – L’Attaque des clones » et « Star wars : Episode III – La Revanche des Sith ».

Parallèlement à l’aventure Star wars, Hayden Christensen s’essaye à des productions plus modestes, dans des rôles toujours sombres, comme « La Maison sur l’océan » et « Shattered glass ».

En 2007, Christensen change radicalement d’image le temps de tourner « Medieval Pie ». L’année suivante, il revient avec un blockbuster signé par Doug Liman, intitulé « Jumper », où il incarne Davey, un jeune homme capable de se rendre où il veut, dès qu’il le souhaite.
Il partage l’affiche du film avec Samuel L. Jackson.

On le découvre également en riche héritier dans « Awake » en 2007, puis il figure au casting géant de « New York, I Love You ». Par la suite, il retrouve Samuel L. Jackson pour doubler « Quantum Quest: A Cassini Space Odyssey », un dessin-animé de science-fiction.

La même année, Christensen reprend un rôle de bandit le temps de « Takers », dans lequel il affronte le flic Matt Dillon, puis organise sa survie après la disparition entière d’une population dans « Vanishing on 7th Street » de Brad Anderson.

[Photo : dailymail.co.uk]

Loading...