José Garcia

Pays: France

Taille: 173 cm

Poids: 76 kg

Âge: 53 ans

Signe: Poissons Poissons

L’acteur et humoriste José Garcia, (José Doval de son vrai nom) est né le 17 mars 1966 à Paris.

Après avoir obtenu un BEP de comptabilité, il part faire son service militaire avant de s’orienter vers la comédie.

Le jeune homme intègre alors le cours Florent et suis les cours de Francis Huster. Il complète ensuite sa formation en passant par l’école Fratellini et l’Actor’s Studio.

Le comédien est engagé en tant que chauffeur de salle pour l’émission « Nulle part ailleurs », où il est repéré par Antoine de Caunes, avec lequel il forme un duo délirant.

José Garcia éveille bientôt l’intérêt des cinéastes et apparaît sur grand écran en 1989 dans « Romuald et Juliette ». Il devient un détective dans « Tout doit disparaître » en 1996 avant d’exploser l’année suivant grâce à sa composition de beau parleur fauché dans « La Vérité si je mens ! » de Thomas Gilou. Pour ce rôle, José Garcia est nommé au César du Meilleur espoir et se glissera de nouveau dans la peau de Serge Benamou en 2001 à l’occasion de la suite de cette comédie à succès !

Entre-temps, en 2000, José Garcia incarne Da Silva, un brésilien mondain et cocaïnomane de la « Jet set » de Fabien Onteniente.
Récompensé en 2001 par le Prix Jean-Gabin, José Garcia s’impose comme l’un des acteurs comiques les plus doués de sa génération, aux côtés notamment de Benoît Poelvoorde, son partenaire dans « Le Vélo » de Ghislain Lambert et « Le Boulet ».

Il forme également des duos avec Patrick Timsit dans « Quelqu’un de bien » en 2002, avec Daniel Auteuil pour « Après vous… » ou encore avec Isabelle Doval, sa compagne, qui lui offre un rôle en 2003 dans « Rire et châtiment ».

En 2007, il figure au générique de « Sa Majesté Minor » de Jean-Jacques Annaud, dans lequel il joue le rôle-titre, celui d’un personnage mi homme… mi-cochon ! On le voit ensuite au casting d’ « Astérix aux Jeux Olympiques » avant de jouer « Le Mac ».

José Garcia fait son retour en 2012, en se glissant pour la troisième fois dans la peau de l’hilarant Serge Benamou dans « La Vérité si je mens ! 3 », dernier volet de la trilogie.

Il prête ensuite ses traits à Patrick Orbéra, une ancienne gloire du football, ruinée et alcoolique, contrainte à entraîner une équipe de bras cassés, dont Gad Elmaleh, Franck Dubosc et Joey Starr. C’est ensuite un duo inédit qu’il forme avec Michaël Youn dans « Vive la France » !

[Photo : purepeople.com]

Loading...