Michel Blanc

Pays: France

Taille: 165 cm

Poids: 63 kg

Âge: 66 ans

Signe: Bélier Bélier

L’acteur et réalisateur Michel Blanc est né le 16 avril 1952 à Courbevoie.

Il passe sa scolarité au lycée Pasteur à Neuilly-sur-Seine où il fait la connaissance de Christian Clavier, Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot en 1968.

Devenu inséparables, la bande assiste aux cours de théâtre de Tsilla Chelton et fonde alors la troupe théâtrale du Splendid.

Les débuts sont difficiles et les premières pièces de la troupe du Splendid restent confidentielles. C’est en 1976 que le premier succès arrive avec la pièce « Amour, coquillages et crustacés ». Deux ans plus tard, un producteur suggère d’adapter au cinéma ce succès, sous le titre « Les Bronzés ».

Michel Blanc y interprète Jean-Claude Dusse, célibataire endurci dans un club de vacances. Sorti en novembre 1978, le film atteint 2 millions et demi de spectateurs. Sur les planches, le Splendid cumule les succès avec les pièces « Le père noël est une ordure » et « Papy fait de la résistance ».

« Le père noël est une ordure » est également porté sur grand écran en 1982. Michel Blanc reçoit de nombreuses propositions et poursuit sa carrière en solo. Il collabore avec Patrice Leconte qui lui offre de nombreux rôles dans des comédies comme « Viens chez moi, j’habite chez une copine », « Ma femme s’appelle reviens » et « Circulez y’a rien à voir ».

En 1984, l’acteur passe derrière la caméra et réalise son premier film, « Marche à l’ombre », dans lequel il donne également la réplique à Gérard Lanvin.
En 1986, son rôle de travesti dans « Tenue de soirée », aux côtés de Gérard Depardieu, consacre son talent de comédien. Son audace lui vaut le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes en 1987.

Il joue alors dans des registres différents et interprète le sombre « Monsieur Hire ». En 1994, dix ans après son premier long-métrage en tant que réalisateur, il récidive l’expérience avec « Grosse fatigue » qui remporte le prix du meilleur scénario au Festival de Cannes. Michel Blanc se consacre à la réalisation à la fin des années 1990 avec « Mauvaise passe » et « Embrassez qui vous voudrez ».

Pour son retour sur grand écran, il tourne sous la direction d’Isabelle Mergault, « Je vous trouve très beau » et retrouve l’équipe du Splendid pour la suite des « Bronzés 3 : Amis pour la vie ».
En 2012, il décroche pour la première fois de sa carrière un César dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle pour « L’exercice de l’Etat ».

En 2016, il reprend sa casquette de scénariste pour « Un petit boulot », réalisé par Pascal Chaumeil avec Romain Duris.

Côté vie privée, Michel Blanc a partagé pendant quelques années la vie de la chanteuse Lio, rencontrée sur le tournage du film « Chambre à part » en 1989.

[Photo : closer.fr]

Loading...