Stephen Frears

Pays: Royaume-Uni

Taille: 170 cm

Poids: 83 kg

Âge: 77 ans

Signe: Gémeaux Gémeaux

Le réalisateur et producteur Stephen Frears est né le 20 juin 1941 à Leicester, en Angleterre.

 

Il suit des études à la Faculté de Cambridge avant de devenir assistant du metteur en scène Lindsay Anderson au Royal Court Theatre de Londres.

 

 

En 1966, il devient l’assistant de Karel Reisz pour son film Morgan, avant d’intégrer la société de production d’Albert Finney. Après un court métrage intitulé The Burning en 1967, Stephen Frears réalise son premier long métrage, Gumshoe, en 1972, un thriller inspiré des films noirs des années 1940. Parallèlement, il entame une carrière à la télévision anglaise, avec près de quarante téléfilms dramatiques.

En 1984, le cinéaste revient au grand écran et au thriller à rebondissement avec The Hit, s’ensuivent deux autres films complétant la trilogie autour de la déliquescence de la société britannique: Prick up your Ears (1987) qui relate la vie du dramaturge Joe Orton.

En 1988, Frears triomphe avec son adaptation des Liaisons dangereuses de Choderlos De Laclos, premier film à costumes et première production internationale à succès qui sera récompensée aux Oscars et révèlera Michelle Pfeiffer aux côtés de Glenn Close et de John Malkovich. Par la suite, son retour aux sources et au film noir avec Les Arnaqueurs, l’impose comme l’un des cinéastes de la nouvelle vague britannique les plus doués de sa génération.

En 2000, Stephen Frears s’interroge sur la notion d’engagement dans High Fidelity, produit et coécrit par John Cusack, à l’origine du projet. De retour en Grande-Bretagne, il tourne l’historique chronique Liam suivi du thriller Dirty pretty things où il dirige Audrey Tautou. Après avoir animé la traditionnelle « Leçon de cinéma » du Festival de Cannes en 2004, le cinéaste se penche sur l’histoire du Windmill Theatre de Londres pendant la Deuxième Guerre mondiale avec Madame Henderson présente.

Il revient sur le petit écran avec The Deal, qui lui permet d’obtenir le BAFTA du meilleur film de télévision en 2004! Portant un vif intérêt à la politique anglaise et à la famille royale, il s’attaque en 2006 à The Queen, portrait de la famille royale et de la politique menée par Elizabeth II avec pour toile de fond la mise en lumière des conséquences du tragique décès de la Princesse Diana.

C’est la comédie qu’il fréquente à nouveau par la suite avec Tamara Drewe (2010) dans lequel il met en scène l’actrice Gemma Arterton, puis deux ans plus tard avec Lady Vegas, film d’arnaqueurs au casting de luxe : Bruce Willis, Catherine Zeta-Jones et Rebecca Hall.

Par la suite, Stephen Frears plonge dans le monde du cyclisme avec The Program, un portrait du champion Lance Armstrong, de sa lutte contre la maladie. Il y dirige notamment Ben Foster dans la peau du champion ainsi que le comédien français Guillaume Canet.

[Photo : berlinale.com]

Loading...